retour vers organisation et actions

signet haut de page

Une initiative d' Exportateurs, 
en attente du relais des Pouvoirs Publics ...

Genèse d'une  campagne non-programmée

Statut  juridique

Financement  et  fiscalité

signet génèse

Genèse  d'une  campagne  non-programmée

En fait, au vu des études et actions menées en 1985/86 rappelées ci-après, avec le soutien d'Exportateurs 
et de quelques sociétés (surtout spécialisées dans les services à l'international),  Alain-Eric Giordan n'aurait alors
jamais imaginé qu'il devrait ensuite lancer cette Campagne, pour deux années, avec quelques sociétés-Mécènes 
qui partagent ses idées, dont l'Institut BVA, Bull, Crédit Lyonnais, Hesnault, K-WAY, Peugeot, Rhône-Poulenc, UTA, en délaissant ainsi sa florissante clientèle de Conseil en marketing de développement international ...

Moins encore qu'il devrait décider, en 1989, d'abandonner l'essentiel de cette activité rémunératrice, 
afin de poursuivre la Campagne Dynamique Export en s'y consacrant depuis, à temps plus que complet 
(sans week-ends ni vacances) avec les seuls financements ponctuels de diverses collectivités locales
et des honoraires de communication provenant de partenariats d'organismes et d'entreprises,
à certains événements nationaux ou régionaux. 

Ces budgets étant trop faibles pour équilibrer son exploitation, Dynamique Export ne dispose plus d'aucun 
personnel pour assister Alain-Eric Giordan depuis douze ans, et il a dû investir son patrimoine pour mener 
cette Campagne. Heureusement, ses objectifs d'intérêt général ont suscité l'aide de  Bénévoles
(surtout dirigeant(e)s d'entreprise, jeunes diplômé(e)s, étudiant(e)s, voire même des retraité(e)s d'âge très 
respectable n'ayant jamais eu auparavant d'expérience professionnelle internationale - mais gagné(e)s par
le
"virus de la Dynamique Export", elles et eux aussi ...)

D'où l'espoir persistant, et somme toute réaliste,  de réussir à propager aussi ce "virus" aux Pouvoirs Publics
un jour enfin, the soonest the best, avant que les effets des concentrations exogènes et de la prise de contrôle
d'entreprises, industrielles surtout, restées trop hexagonales et donc peu compétitives, ne privent la France 
des milliers d' atouts
dont elle a la chance de disposer encore, dans la plupart des secteurs professionnels.

signet statut jurique

Statut  juridique

Autre sujet d'étonnement, Dynamique Export n'existe pas !   
Ce n'est pas un intervenant supplémentaire qui divise davantage, 
en plus des nombreux organismes existants...
... mais une simple Campagne de communication qui rassemble tous les "Pros" volontaires ...

En effet, Alain-Eric Giordan a jugé préférable de ne pas institutionnaliser Dynamique Export®  
en la transformant en une fondation ou une association, qui aurait risqué d'apparaître comme une concurrence 
à certains organismes, mais plutôt de lui conserver sa liberté d'action et sa convivialité, 
loin de tout formalisme
...

Résultat très enviable  et productif : 
- Tous les organismes nationaux concernés soutiennent Dynamique Export
(exemples : "Manifeste" Dynamique Export et/ou Motion "Cap sur l'Emploi Export" )
- Au plan national, régional, local, les actions de Dynamique Export mobilisent l'ensemble des volontés, 
hors rivalités personnelles et antagonismes politiques, pour partager une même motivation consensuelle 

Au plan juridique, Dynamique Export n'a donc aucune existence légale et toutes ses activités sont menées 
dans le cadre du statut de profession libérale, exercée depuis son départ de L'Oréal, en 1979, 
par Alain-Eric Giordan. 

Cependant, il en a bien sûr déposé le nom à l'INPI dès l'origine, afin d'en interdire le "piratage" mercantile, 
et de se réserver l'opportunité de cofinancer cette Campagne par l' exploitation de la notoriété et de l'image
de cette marque au positionnement très ciblé (contacts en cours : services B to B, automobile, prêt à porter, etc.) .   

signet financement et fiscalité

Financement  et  fiscalité

Le financement de Dynamique Export ne reposant donc que sur les honoraires reçus par Alain-Eric Giordan 
pour ses interventions de communication auprès de collectivités territoriales, d'organismes institutionnels 
et de quelques entreprises ( sponsors, mécènes, ... ), il ne permet pas de lancer les campagnes 
d'information nationales nécessaires pour stimuler suffisamment la création d'emplois-export
C'est pourquoi ce type de message ne repose aujourd'hui que sur l'organisation ponctuelle d'événements 
médiatiques peu coûteux mais créatifs, ayant pour objectif de sensibiliser les chefs d'entreprise et 
d'inciter les Pouvoirs Publics à conforter cette démarche avec des budgets de communication suffisants.  

Par ailleurs, fiscalement parlant, d'éventuels futurs partenaires de Dynamique Export seront surpris 
- sinon même rassurés - de savoir que Alain-Eric Giordan a été contrôlé deux fois par la Direction Générale 
des Impôts, en 1987, alors que ses finances étaient encore largement bénéficiaires, puis en 1998, du temps 
toujours actuel de la "disette"  imposée par la conduite de cette Campagne.  

Résultat peu fréquent : deux "avis d'absence de redressement", avec le commentaire presque incrédule, 
mais sympathique d'un Contrôleur : "J'ai vu parfois des cas d'enrichissement personnel chez certains, 
occupant des fonctions officielles ...  jamais un appauvrissement personnel volontaire d'un simple citoyen,  
pour l'intérêt général !"

Plus rare encore, après examen de ce cas très  particulier, la D.G.I. a bien voulu accorder 
un peu d'oxygène
à un compte d'exploitation lourdement déficitaire, ces dernières années, par le dégrèvement 
à titre gracieux de la taxe professionnelle due par Alain-Eric Giordan en 1999, puis - très heureusement - 
à nouveau depuis 2000, sur décision de Centres et d'Inspecteurs pourtant différents ...

Pour conclure avec un clin d'œil reconnaissant, on soulignera que si le Fisc ( jamais soupçonné de largesses
excessives, et nullement  responsable du commerce extérieur de la France ) a  bien voulu contribuer, 
lui-aussi, à sa survie
la dynamique export  se transmettra  bientôt aux destinataires  réellement concernés  
par ses messages d'une manière plus large et interactive, avec ce site internet
construit grâce à 
des Exportateurs internautes, et à l'assistance technique amicale de FDBI.  

Haut de page