retour vers organisation et actions

signet haut de page

Bilan de la Campagne depuis son lancement, pour chaque public

Actions auprès des pouvoirs publics,
des organismes spécialisés, et de la Presse

Actions auprès
des entreprises

Actions auprès
des Jeunes

Actions auprès
du  "grand public"

signet actions pp, org spé, presse
Actions auprès des pouvoirs publics, des organismes spécialisés, et de la Presse 
De l'information qui s'apparente à du "lobbying", pour atteindre le double objectif prioritaire  
déjà présenté (cf.§ 1) en accélérant la volonté et les moyens d'ouverture internationale des entreprises, 
des jeunes et du grand public.
Donc, contacts plus ou moins fréquents (depuis l'Elysée et Matignon, jusqu'aux Ministères  
les plus concernés
) et les très nombreux organismes publics ou privés, intervenant dans ces domaines.-suivant 
les périodes et les dirigeants en place- avec parfois le résultat d'actions concrètes, comme le plan d'avance 
en trésorerie
pour le recrutement de cadres export, lancé par le Gouvernement en 1994, d'après les résultats 
de l'étude emplois-export de notre campagne, mais sans la communication que nous recommandions aussi 
au préalable, pour convaincre. 
Au plan des idées et projets, on notera que les propositions de Dynamique Export ont reçu 
le soutien officiel des Présidents de l'Assemblée Nationale (1988), du Sénat et du Conseil Economique 
et Social
(1991), de cinq Premiers Ministres, de onze Ministres, et de cinq Présidents de Régions 
(avec actions locales),
ainsi que des Dirigeants de tous les organismes nationaux d'appui 
au commerce extérieur
...   
Des relations-Presse, en couverture des études et actions menées par Dynamique Export ont donné lieu
à des centaines de reportages, enquêtes et éditoriaux, ainsi qu'à de très nombreuses interviews de
Alain-Eric Giordan (souvent baptisé "le Croisé de l'Export"...) en Presse écrite, radio et télévision.

signet actions vers entreprises

Actions auprès des entreprises (pour mémoire ...)
Les entreprises constituent, à l'évidence, le coeur de cible de la Campagne Dynamique Export.
Presque toutes les parties de ce site leur sont consacrées, ainsi que le survol des principales actions
nationales, régionales et locales, de 1985 à 2000, ci-après. 
En surfant sur ce site, chacun pourra ainsi faire son propre bilan de nos actions (et nous transmettre
idées et suggestions pour l'avenir), ce qui rend inutile de présenter ici une synthèse globale, 
en multipliant les redondances ...

signet actions vers jeunes

Actions auprès  des  Jeunes (diplômés, étudiants, lycéens et collégiens)
Concernant les diplômés et les étudiants, c'est surtout pour faciliter leur accès à l'entreprise que 
Dynamique Export a multiplié les interventions pour leur donner plus de chances de s'y présenter 
avec crédibilité,
et aussi d'y convaincre les dirigeants de leur faire confiance, en répondant favorablement à 
leur demande.  
"Trouver, réussir, et assurer le suivi efficace ... d'un stage, d'une mission, d'un job export
Ce module pédagogique a été présenté par Alain-Eric Giordan à des milliers de Jeunes
grâce à des relations très ouvertes avec le monde étudiant : AIESEC et CNJE, en particulier, 
au plan national, et des contacts avec les grandes Ecoles, Facs, et même Lycées les plus spécialisés. 
Donc, depuis "Les Mardis de l'ESSEC", jusqu'à des présentations très pratiques et animées à l'IEP, des ESC 
et des BTS de commerce international, en métropole et Dom (La Réunion) couplées aux conférences d'entreprises.
Espace de Rencontres Etudiants-Entreprises
Dynamique Export réussit presque toujours à imposer l'accès des diplômés et étudiants spécialisés  
en affaires internationales aux réunions professionnelles organisées et/ou animées par Alain-Eric Giordan, 
en y faisant aménager un Espace de Rencontres Etudiants-Entreprises, avec un système de messagerie. 
"Jouer à l'Exportateur"
         Autre module pédagogique destiné à motiver les Scolaires à l'étude des langues
a été lancé par Dynamique Export en 1988, avec le patronage du Conseil Général des Hauts-de-Seine
dans ce Département, avec le concours de la Division Internationale de Yves Saint Laurent Parfums
basée à Neuilly, près du collège "pilote", tandis que les étudiants de l'Institut International 
de l'Image et du Son
(IIIS) de St. Quentin en Yvelines en ont réalisé l'excellent support vidéo.
         Au cours d'une matinée très instructive, toute une classe de 4ème a été reçue alternativement par 
les dirigeants
de YSL Parfums qui leur ont expliqué le fonctionnement d'une entreprise, pourquoi et 
comment elle exporte, puis - avec force détails - leur ont raconté le déroulement de la présentation d'un 
nouveau "jus" pour Homme : Jazz, et la négociation commerciale (d'abord en théorie : comment convaincre
ensuite en pratique (et en anglais) comment ils ont effectivement réussi à obtenir la commande initiale 
de leur agent Saoudien. 
         Ensuite, sous la direction du Professeur et la complicité de leurs Parents, 
en décor et costume dans la classe, chaque Collégien(ne) a pu reconstituer cette réunion d'affaires, 
en anglais, saisissant mieux ainsi l'intérêt des langues étrangères, "qui ne sont pas seulement 
des matières d'examen, mais vont me servir dans la vie
..." 
         On notera que ce module linguistique offre aussi une première expérience de 
la communication interpersonnelle, avec les principes de base de la négociation commerciale. 
Rien que le premier d'entre eux : écouter d'abord son client pour connaître ses attentes, besoins, 
voire ses objections avant de lui présenter son produit ; pouvoir choisir ainsi les arguments les mieux 
adaptés à son cas
, et être plus convaincant ... Un principe également transposable dans la vie, en famille, 
en classe, où savoir écouter l'autre permet d'éviter bien des conflits, tout en faisant partager son point de vue.

La cassette vidéo réalisée avec l'IIIS, destinée aux Professeurs de langues, afin qu'ils transposent ce test réussi 
dans leurs classes, a été offerte depuis aux ministères concernés de chaque Gouvernement, pour diffusion nationale,
mais sans suite. Un récent contact avec Valérie Pécresse laisse espérer cpdt. l'exploitation de cette opportunité ... 
signet actions grand public
Actions auprès  du  "grand public"
Difficile, pour une équipe sportive, de gagner sans supporters ... De même, les exportateurs seront plus
efficaces
 s'ils sont soutenus par tous les services de l'entreprise ( plutôt qu'ignorés ou critiqués, par manque 
de contacts ... ) des ateliers à la facturation, en passant par le standard. En fait, chacun dans l'entreprise devrait 
se sentir exportateur
, quelque soit sa fonction, grâce à une communication interne mobilisatrice

Pour les 140 000 entreprises exportatrices françaises, cela peut représenter plus de 10 millions de personnes,
surtout si l'on considère le personnel des sociétés de services, partenaires de l'export (banques, transporteurs, ..., 
La Poste, etc)  et des entreprises de sous-traitance. Autant de "supporters export" en puissance, auxquels 
s'ajoutent encore -bien sûr-  la famille et l'entourage de tous nos exportateurs !
Ce raisonnement devrait donc déclencher utilement des actions de communication "grand public
ayant pour objectif de faire de l'export un nouveau "sport" national (... avec l'avantage d'être évidemment 
plus porteur de croissance  et créateur d'emplois que sa majesté le football lui-même ! ).
Restait à mesurer l'intérêt éventuel de nos concitoyens pour cette activité professionnelle méconnue, ... 
parfois d'ailleurs par certains "professionnels" qui disent l'exercer. 
D'où l'étude lancée par Dynamique Export, en 1988, avec l'Institut BVA, "Les Français et l'Exportation" 
(conduite auprès d'un échantillon représentatif de la population - méthode des quotas - en interviews 
"face à face" par des étudiants bénévoles, dans toute la France, avec parrainage du groupe 
de Presse Les Echos, de France Info et de France Inter). 
Et, côté résultats, alors que Alain-Eric Giordan lui-même s'attendait à des résultats calamiteux 
( les seules informations export de l'époque se limitaient, pour l'essentiel, à l'annonce mensuelle du déficit
chronique de notre commerce extérieur ... nous étions encore à cinq ans de l'Europe de 1992 ... 
et le mot de "mondialisation" n'existait même pas encore...) :
Divine surprise ... 
L'Export et les Français se connaissent peu, mais vivent une discrète histoire d'amour !
En bref : 65% des Français pensaient que l'export était très/assez important pour leur niveau de vie  
(Rappel : en 1988 ! Aujourd'hui où nous avons progressé sur les trois points mentionnés dans le paragraphe précédent, ce % a dû augmenter).

La majorité avoue cependant ne pas en savoir beaucoup ... ressent confusément 
que "gagner, ça dépend de tous" ... se représente l'exportateur comme un "superman"
place la fonction export (les Jeunes, en particulier) en bonne position, parmi les autres activités d'entreprise ... 
Mieux encore : concernant l'information export où les demandes majoritaires se résument 
en plus et mieux ... Près de 70% des Français concernés disent vouloir contribuer davantage
au développement international de leur entreprise ...
et plus de 80% plébiscitent leur contribution à 
l'amélioration de l'image de la France dans le monde,  
que ce soit par un meilleur accueil des visiteurs étrangers en France, et en se comportant 
comme un bon "Ambassadeur" de France, lors des voyages à l'étranger.
L'ampleur des résultats est telle qu'on ne saurait mettre en doute une volonté internationale très 
positive
, même si l'on voulait en relativiser les pourcentages, pour tenir compte des "réponses de prestige" 
données par certains pour flatter leur ego dans ce genre de sondage ... 
Cependant, les Pouvoirs Publics devraient mobiliser largement les Français pour contribuer à 
la croissance internationale de notre économie, et donc à la création d'emplois
, car même minorés de
20 ou de 30% de répondants de convenance, nous disposons d'une grande armée de volontaires  
qui n'attendent que d'être "activés" vers des objectifs stratégiques, d'autant plus volontiers 
qu'ils leur apparaîtront totalement consensuels.

Et quant il s'agit de faire gagner la France, on sait maintenant les Français capables 
de toutes les prouesses !
Pourtant, Alain-Eric Giordan n'a pas réussi à faire lancer une Campagne de Dynamique Internationale 
"tous publics", 
par les Gouvernements successifs, depuis 1988, malgré le large soutien politique reçu 
par son programme 
- dont Le Monde a souligné avec surprise la très rare consensualité (cf. extraits de Presse).
Un programme qui invite tous les Français volontaires, du chef d'entreprise ... à la Collégienne 
( cf. dans le survol ci-après, le "Manifeste Dynamique Export" de 1988 ) à s'attaquer au même objectif 
d'ouverture internationale
, chacun dans son domaine mais avec quelques actions "transversales", 
permettant à tous de se retrouver et de pouvoir ainsi se motiver mutuellement.
Un programme donc provisoirement relégué au placard des pieuses intentions, au plan national
mais qui a pu prouver son efficacité dans l'opération pilote menée par Alain-Eric Giordan 
dans le cadre local, de sa ville de Boulogne.

En effet, l'essentiel de ce programme a été testé en 1990/91, grâce au dynamisme de
l' IDEE (Institut de Développement et d'Expansion Economique de Boulogne-Billancourt)
créé par Rémy Robinet-Duffo, alors Maire-adjoint en charge de l'Economie, et dirigé par  
Laurent Benveniste,
aujourd'hui Directeur Général de E2DL ( Entreprises, Emploi et Développement Local ).

Au-delà des actions de ce programme menées avec les entreprises et les Jeunes de la ville, on notera
particulièrement le succès d'une première, au plan national, la "Journée Portes Ouvertes sur le Monde"
le samedi 29 septembre 1990, qui a rassemblé près de 5 000 Boulonnais autour d'expositions, d'animations, 
de jeux, de projections de films, et autres contacts ou opportunités de s'ouvrir à l'international, quelque 
soit son âge et son activité, avec de nombreux soutiens et parrainages d'entreprises, dont AIR FRANCE ...  

NB : consulter les témoignages de diverses personnalités sur cette initiative, parmi les déclarations 
de soutien
, dans la conclusion de ce site, "pour les sceptiques".  

A noter cpdt, que toutes ces actions réussies ont permis de lancer la fondation DYNAMIQUE INTERNATIONALE® sous la forme provisoire de l' Association de configuration (tous publics) éponyme, malgré la crise, en 2008, présidée
par Alain-Eric Giordan, dont une description, avec ses autres membres fondateurs, figure en case bleue Actualités

( Association loi de 1901, déclarée à la Préfecture de police de Paris, le 29 mai 2008 - Annonce de création n° 1297 dans le J.O. du 05 juillet 2008 )