Panodia : des albums photo en Sologne

Dès sa prise de fonctions, en 1986, comme
PDG de Panodia, Claude Beaufils a recentré
cette entreprise de 50 salariés, aux gammes
devenues un peu disparates, sur son métier 
de base, les produits de classement photo.

Pour cela, il a su exploiter 
toutes les avancées technologiques du
plastique, pour proposer fonctionnalité et
esthétisme (qui évoque aussi bien le cuir, 
le tissu, le bois ou le métal ...
) sur 
les créneaux moyen et haut de gamme,
destinés tant aux professionnels 
qu’aux grands magasins.

De ce fait, l’intérêt des acheteurs étrangers sur les salons français pour les produits de Panodia a été tel que 
Claude Beaufils a progressivement créé, puis
développé une structure export spécialisée qui a concentré 
ses efforts sur les pays à monnaie forte, donnant même lieu ensuite à la création de quelques filiales en Europe.  

Résultats : Panodia a réalisé en 1998 un CA de 175 MF dont 35% à l’étranger, avec 290 personnes 
dont environ 80 salariés pour la production export.  

Depuis, l'association de Panodia à Céanothe, une autre PME (spécialisée dans l'import-export et la grande
distribution) a permis d'élargir sa structure et la puissance de son offre.
Fort de cette réussite, Panodia a décidé de rejoindre, début 2000, la division "Cadres et Albums" de Newell
un très important groupe américain (CA : 46 milliards de F.).   

Par le biais de rachats successifs, en Europe et aux Etats-Unis, Panodia dispose désormais d'une présence mondiale de sa marque et l'usine de Neung sur Beuvron produit des collections pour l'ensemble de 
ses sociétés soeurs en Europe
(Allemagne, UK, Espagne, Italie ...) et aux USA.

La nouvelle structure européenne "Cadres et Albums" NEWELL PHOTO FASHION aura réalisé plus de 600 MF  
de CA en 2000, et peut ainsi revendiquer la position de leader en Europe.

Page précédente