George : des "méchiers" dans les Hauts-de-Seine

La société George s.a. est spécialisée en PLV destinée 
aux produits de coloration capillaire : elle réalise donc 
des méchiers, sortes de nuanciers faits de cheveux
 synthétiques teints 
dans chaque couleur nécessaire. 

C’est son PDG, Jean-Marie Leclabart, qui a démarré l’export 
de son entreprise, seul « opérationnel » jusqu’à 1994  
où il réalisa un CA de 18 MF
Il décida
alors de s’adjoindre un responsable spécialisé à l’export, connaissant bien l’Allemagne, l’un de ses marchés prioritaires auquel ses activités de PDG ne lui permettaient pas de consacrer suffisamment de temps. 

En quatre ans, l’activité de ce nouveau responsable a contribué à doubler le chiffre export, dont 9 millions réalisés en Allemagne.

De plus, son intervention sur d’autres marchés a permis 
d’y renforcer les positions de George et de justifier la création de quelques filiales dans les plus « mûrs » d’entre eux.

Ainsi, par exemple, en République Tchèque, où l’équipe export 
de George a pu être élargie avec un CSNE, dans le cadre d’une opération mise en oeuvre et cofinancée par le Conseil Général des Hauts-de-Seine.

Après ces quatre ans, Jean-Marie Leclabart pouvait déjà mesurer 
le chemin parcouru, grâce à sa volonté d’investir en ressources humaines export : " Nous avons réalisé en 1998 un CA de 50 MF dont 35 MF à l’export ... Côté emploi, nous avons maintenant 120 salariés en France ... 70 travaillent pour l’export, dont 30  recrutés depuis 1994".  

Page précédente