Dubois, la stéarinerie de Boulogne-Billancourt

La stéarinerie Dubois  
produit des esters d' acides gras (émollients et émulsifiants
pour quatre principaux marchés :  

industrie

pharmaceutique

cosmétique

alimentaire

Jusqu’à 1992, les affaires export étaient traitées à temps partiel par le directeur commercial,
Alain Denizotet l’une de ses collaboratrices opérationnelles France, Magdalena Mancini
heureusement trilingue
.  

C’est donc en 1992 que la décision fut prise de mettre en place une réelle organisation internationale 
à la stéarinerie Dubois : Magdalena Mancini fut chargée de l’export à temps complet, avec deux assistantes  
pour traiter l’administration commerciale, et - bien sûr - toujours l’assistance ponctuelle de Alain Denizot, 
quand nécessaire.  

Ainsi, les pays à fort potentiel de développement, comme l’Allemagne, l’Espagne, et l’Italie 
ont pu être exploités en profondeur, par des contacts "terrain" fréquents de la clientèle  
et
par l’animation de la distribution locale, souvent grâce à une présence régulière  
aux salons spécialisés, et à leur suivi efficace.  

L’exploitation de ce potentiel a même parfois pu justifier un investissement industriel spécifique
par exemple, la stéarinerie Dubois s’est équipée d’une pastilleuse de 3 MF pour mieux répondre à la demande 
du marché allemand ... 

En quelques années, cette stratégie de développement international était déjà un succès
une progression du CA export de 12 MF en 1992,  à 85 MF en 1998, sur un CA total de 186 MF. 
Quant à l’emploi
, les effectifs de la stéarinerie Dubois sont passés, sur la même période, 
de 50 à 112 personnes
, dont au moins 30 recrutements directement liés à l’expansion export.  

Page précédente