Antix, les meubles rustiques de l' Hérault

C’est curieusement le hasard de la rencontre d’un importateur allemand qui permit à Antix de faire l’essentiel de ses débuts ... à l’export ; cependant, avec la progression de la demande en France pour ses meubles en chêne neuf, vieilli artificiellement, son activité internationale devint rapidement secondaire.  

 

Mais c’est la décision du PDG d’Antix, Armand Wizenberg, de recruter, début 1996, Guy-Cédric Galéa, 
un jeune
Sup' de Co' Lyon déjà expérimenté qui a vraiment fait décoller  les résultats export : ceux-ci sont passés 
de 20 MF en 1995
à 35 MF en 96 ...

Et ensuite, la combinaison d’une stratégie volontariste  
basée sur l’exposition dans des salons spécialisés  
et d’un suivi client efficace permit à Antix de poursuivre 
une progression
spectaculaire de ses affaires dans 
une trentaine de pays : 
72 MF à l’export en 1998
sur un CA total de 124 MF. 
De ce fait, l’emploi s’est rapidement développé chez Antix 
avec 75 de ses employés, sur 140, travaillant pour l’export.

Depuis, Guy-Cédric Galéa, devenu directeur commercial, a pu structurer une petite équipe export, et réussir une très forte expansion sur le marché nord-américain
En 2000, Antix réalise 64% de son CA à l'étranger ( 91MF, sur un CA global de 143 MF) . Quant aux effectifs, 
ils atteignent 200 salariés, dont on estime que plus de 120 travaillent pour la clientèle export.

Page précédente