retour Thèmes tables rondes
>> Dynamiser croissance et emploi par l'export : des programmes présidentiels ... à l'action locale   (*)
Animation par Laurent BENVENISTE
Directeur Général de E²DL ( cabinet de conseil en développement économique local ) avec :
> Christian DRESLER
Chargé de mission à l' A.D.E.A.N. (Agence pour le Développement Economique de l'Agglomération Nantaise)
> Delphine FILLOUX
Consultante en Ressources Humaines
> Philippe FLEURY 
Consultant en développement économique local
> Arezki MEDINI
Consultant en Développement Social
> Serge NEGRO
Expert en développement économique local
> Frédéric TAVERA
Expert en création et développement d'entreprises
> Odette ANDRADE
Directrice du département Formation - E²DL ( cabinet de conseil en développement économique local )
Nous avons tous regretté que Dominique ESWAY, Chef du service économique de France info, qui avait choisi
de participer aux travaux de cette table, tout en "couvrant" la synthèse des autres, soit finalement empêchée de
nous rejoindre. En effet, cette grande Journaliste et Editorialiste, alors à la Lettre de L'Expansion, était présente
à notre "Cap sur l'Emploi Export" du 12 juin 1991 avec nombre de ses confrères, et ce rassemblement inédit de 
"Pros", témoignant sur la Seine et reçus officiellement à Bercy, était parrainé par France Info. Mais il est vrai que, 
ce jour-là, on ne débattait pas fiévreusement de "modernisation sociale" au Palais Bourbon !...
(*)  Avant adaptation, dans l'actualité des Présidentielles 2002, de la "Lettre ouverte de Dynamique Export 
aux futurs Candidats et aux Citoyens volontaires", le thème initial prévu pour cette table ronde était déjà proche
de cette opportunité, avec "Agir sur le développement économique local par une volonté d'ouverture internationale, 
mobilisatrice de tous les Publics". 
Synthèse : 

Le groupe souscrit aux principales orientations de la Lettre ouverte 
destinée aux futurs Candidats à l’élection présidentielle de 2002 
et préconise l’organisation locale des actions envisagées.

Les actions conduites au sein de collectivités locales et régions 
par Dynamique Export constituent un capital d’expériences 
à partir duquel l’action peut se déployer.

Le groupe a travaillé sur les enjeux et les modalités de l’ouverture
internationale des territoires.

Cette ouverture internationale y apparaît d'ailleurs 
comme l'un des facteurs de la compétitivité. 

Trois axes d’intervention ont été identifiés :
- améliorer l’accessibilité du territoire aux marchés mondiaux,
- former et attirer des compétences,
- développer le dynamisme économique et l’image du territoire.

Laurent  BENVENISTE
Diverses actions ont été proposées :
- en liaison avec l’ État, améliorer les infrastructures ( le représentant de l’agglomération nantaise 
nous citait l’importance du projet d’aéroport international pour le développement du territoire )
- renforcer l’accueil des étrangers, chercheurs ou dirigeants, et veiller à l’existence d’équipements adaptés 
( lycée international , animations culturelles … ),
- s'organiser pour capter les projets internationalement mobiles, en valorisant ses atouts et en développant 
une démarche de prospection active ( exemple de l’implantation souhaitée de l'Agence Européenne 
des Risques Maritimes à Nantes ).
Ces actions nécessitent un repositionnement de l’ État qui accepte l’émergence des régions, 
qui assume le caractère inéluctable de la décentralisation et qui admette la nécessité de circuits courts, 
entre les régions dotées de la « masse critique » et le reste du monde.

Le groupe préconise la définition de stratégies d’ouverture internationale, adaptées au potentiel 
et aux contraintes de chaque grande région, avec la mise en œuvre de plans d’actions prévoyant  
l’organisation de dispositifs opérationnels et le développement d’opérations de sensibilisation 
pour faire évoluer les mentalités et les comportements.