Sommaire Général

 

Lettre ouverte Présidentielles 2012 

de

®

 

© Alain-Eric Giordan ( support d'action itinérante "Cap sur l'Emploi Export " ... à venir ! )   "²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²  

Un double Passeport 2012 & 2017 pour deux quinquennats ...

... afin de renforcer au mieux la position internationale de la France, 
ainsi que le rôle mondial de l'Union Européenne

L'essentiel des propositions de Dynamique Export (entreprises) et DYNAMIQUE INTERNATIONALE  - tous Publics - 
dans la Lettre ouverte Présidentielles 2007 n'ayant pas encore été lancé, ce Passeport 2012 & 2017 doit les réactualiser, avec l'espoir que la
volonté consensuelle déjà souvent exprimée en leur faveur, depuis 25 ans, puisse y parvenir en une décennie, pour l'intérêt national (cf. soutiens à notre motion relatés par Le Monde (1) dès 1988), ou la Lettre Présidentielles 2002 (2), plébiscitée à 92%, voire amplifiée par un sondage tél. à venir : après l'étude BVA 
"
Les Français et l'Exportation " de 1988, aux résultats déjà même alors très positifs, bien avant l' U-E, l' €, et la mondialisation (3) restent à comparer aujourd'hui, avec l'avis d'un échantillon représentatif de nos contemporains.  

Car
malgré la stratégie "Export contre chômage" qui rassemble les Français(es) de toutes tendances politiquesà l'évidence, l'exportation n’est pourtant citée que dans trois programmes, et cela avec trop grande discrétion !  

D’où
l’utilité de rappeler nos actions mobilisatrices
"Cap sur l’Emploi Export " de 1991 (4 ), qui en entretiennent la pratique, comme la Motion portée en bateaux jusqu’à Bercy, par plus de 500 Exportateurs, commémorée en juin 2001 à bord du Melody Blues, pour son 10ème anniversaire, puis en 2011 (sans médiatisation, DSK trustant alors l’intérêt de la Presse, depuis New York ... ).


( 1 ) Le Monde (http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/scept_presse_lemonde_nov88.htm)
( 2 ) Lettre ouverte Présidentielle 2002 (http://dynamique-export.org/blanc_lettre_ouverte_2002.htm)
( 3
) Français et
Export (http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/pq_etude_francais&export.htm  
(
4 ) "Cap sur l'Emploi Export " (http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/cap_juin1991juin2001.htm)

Ensuite, les vingt ans du 2ème  "Cap sur l’Emploi Export " seront célébrés partout en France, dans la durée, au fil d'idées inédites avec l' image de la voile liée à la création d'Emploi, comme le circuit d’escales officielles  (4 )
de fin 1991, afin de promouvoir encore par des événements médiatiques ce potentiel national endogène de retour à  une croissance pérenne ...

Car il y a
urgence à se mobiliser, pour limiter tout risque de récession, restant à craindre fin 2012 :

la stratégie tous Publics "Export contre chômage", testée avec succès depuis 1987 par Dynamique Export
notre Campagne bénévole
d’intérêt général aux moyens limités, n'étant pas appliquée,
des déficits record se succèdent pour le Commerce extérieur de la France, au lieu d’excédents salvateurs pour croissance & emploi ! 

> une mesure déjà suggérée, comme d'autres, à lancer avec un dispositif de mise en synergie Public - Privé  :

Inciter nos PME-PMI exportatrices à recruter un(e) premier spécialiste export
permettant d'assurer un début de compétitivité internationale. Selon nos Baromètres Emplois-Export
( http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/pq_barometre_eex.htm ), près de 90% d'entre-elles n'ont toujours pas investi dans cette fonction, souvent vitale pour leur avenir, ce qui se vérifie en deux chiffres :

En 1994, nous comptions encore 140 000 entreprises exportatrices, alors qu'aujourd'hui, à peine plus de 90 000 résistent à la mondialisation ! ). Leur survie en dépend, non seulement pour développer les ventes par des missions bien ciblées sur leurs marchés prioritaires, mais aussi car sans une veille systématique de la conjoncture mondiale, dans leur domaine d'activité, ce sont des cibles faciles à éliminer en France, par des concurrents étrangers et nous approchons dangereusement du point de rupture : le nombre d'entreprises industrielles trop réduit parvenant à faire disparaître nos sociétés de services, entraînant une spirale de récession destructrice d'emplois, quasi-irréversible. 

Nous n'aurions plus alors qu'à préserver au moins à la France son titre de 1ère destination touristique au monde !

Fâcheusement, l'export reste un thème inattractif pour nos Dirigeants politiques sans réelle ouverture mondiale. Les élections Présidentielles le prouvent, puisque depuis 1988, aucun(e) Candidat(e) n'avait mentionné l' intérêt à exploiter le fort potentiel international d'expansion de notre Pays, dans sa profession de foi ou ses discours
Pour imposer cette obligation économique dans la Campagne 2012, il faudrait donc communiquer auprès de tous les Publics, afin de convaincre de son importance, et que l'exportation apparaisse enfin indispensable

Un sondage tél. renforcerait les résultats déjà probants de l'étude "Les Français et l'exportation", rappelant à nos Politiques l'opportunité endogène et très consensuelle de l'Export, qui peut transformer le déficit ubuesque de notre Commerce extérieur, plombant croissance et emploi, en un "booster" capable d'en assurer un excédent confortable et récurrent, alors que la consommation intérieure s'essouffle, avec la saturation de notre petit marché intérieur de 65 M. d'habitants, dont la grande majorité peut heureusement financer ses besoins. 
Et nous pouvons toujours appliquer la Motion "Cap sur l'Emploi Export " encore d'actualité depuis 20 ans ! ... ( http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/cap_specimen_motion.htm ) incitant  les PME à recruter les spécialistes expérimenté(e)s disponibles (avec financements incitatifs) pouvant ainsi  "cornaquer" des jeunes diplômé(e)s en attente, par dizaines de milliers, au chômage, ou relégués dans des jobs sous-qualifiés.

D'ailleurs, en 2010, UBIFRANCE n'a pu placer que près de 7 000 "V.I.E." en entreprise, parmi 65 000 diplômé(e)s Candidat(e)s inscrit(e)s, et cela, à 68% dans de grands Groupes ...

Quelle autre solution (non budgétivore) pour relancer notre économie que d'activer une forte croissance export,  surtout chez nos PME, assurant la création d'autres emplois induits, qui fasse enfin reculer le chômage ?

On peut ainsi espérer que, sans mission de V.I.E., 
les malchanceux et autres spécialistes export ne restent sans emploi qu'à titre provisoire, 
dès la mise en œuvre de cette Motion, car leur niveau en langues étrangères est bon, 
ce qui est loin d'être le cas de la majorité des chômeurs, alors que Dynamique Export ® a mis au point,
dès 1991, un module pédagogique très efficace et stimulant, "Jouer à l'Exportateur " décrit dans Le Point 
( http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/pq_jouer_exportateur.htm ), où l'on voit comment il suscite l'intérêt, appliqué dans un collège, où chacun(e) y comprend que "ça n'est pas juste une matière d'examen !

Mais, bien qu'un enregistrement vidéo soit même réalisé pour son application par les Professeurs, depuis lors, 
aucune tentative pour l'offrir au Ministère de l'Education nationale n'a réussi, et cette initiative, conduite voici plus de vingt ans, avec tout un groupe de volontaires multisectoriels, reste encore inexploitée.

Des moyens efficaces et innovants devraient donc être utilisables dans nombre de domaines, sans nouvelle dépense budgétaire … montrant que l'Etat écoute ses Citoyen(ne)s, pour l'intérêt national et leur permet de rendre leur créativité plus utile, en instituant enfin une véritable synergie productive Public / Privé ... 

Cela éviterait directement aussi la perte de fortes économies ( ex : plus de 400 M€/an pour la CNAM, à réévaluer, dûe au désintérêt pour une technique opératoire de la hernie inguinale, importée du Canada dans les années '80, par le Docteur Patrick Baraf  : une intervention ambulatoire, très préférable à la lourde opération classique, frappée de récidive à 20%, malgré toute une semaine d'hospitalisation ! ) … et des revenus potentiels négligés, car ces quelques exemples en cachent beaucoup d'autres, tels tous ceux que j'ai pu connaître, en plus de 35 ans d'observation des entreprises sur le terrain mondial. A lire dans mon prochain livre "Export contre chômage" où l'on verra, malgré l'évidence de ce titre, la vraie difficulté d' offrir utilement aux Pouvoirs publics des idées nouvelles, faute d’une passerelle ouverte aux citoyen(ne)s innovateurs du Privé. 

Facile pourtant d'organiser l'accueil et l'écoute d'innovateurs-citoyens, en réservant cette activité ponctuelle gratifiante, et d'une variété divertissante, aux volontaires les plus qualifiés, parmi les Chefs de service des Ministères (outre leur fonction actuelle, mais avec un futur titre honorifique prestigieux ) afin d'évaluer l'intérêt des nouveaux projets soumis, et les orienter, de faire doter les plus prometteurs d'aides à l'innovation, de réunir les synergies, et de les inviter à former ensemble un groupe sectoriel de TPE / PME complémentaires, comme une Task-Force®.

Souhaitant donc qu'une telle procédure facilite une floraison de projets porteurs d'espoir dans tous domaines, voici ceux de Dynamique Export dans un Passeport 2012 & 2017, car l'expérience, comme celle de Francis Mer disant  " le problème de l'Exportation tient à ce qu'elle n'est pas considérée comme fondamentale " n'a rien d'anodine, lancée en mars 2004, après deux ans à la tête de Bercy … ) et incite à prévoir au moins un double quinquennat,
pour une mise en œuvre réussie de l'ensemble de ces visas, qui restent ouverts à vos suggestions ...

Alain-Eric Giordan

Un double Passeport 2012 & 2017 …

avec visas pour chaque Public, 
invitant tous les Françai(se)s à un grand projet consensuel

Visas pour volontaires tous Publics à lancer une DYNAMIQUE INTERNATIONALE ®  assurant le succès endogène de la Dynamique Export ®  de nos entreprises (F + UE). On y trouve logiquement un grand nombre d'actions de la Lettre ouverte Présidentielles 2007, puisque l'expérience a prouvé que leur mise en œuvre s'inscrit dans la durée et que toute stratégie, même très prospective, peut aussi être affectée par certains événements extérieurs.

> Visas pour les entreprises ( Dirigeants et Personnels )

- Poursuivre / élargir communication, mobilisant davantage nos entreprises pour succès à l'étranger, ce qui contribue à développer nos positions mondiales, avec d'autres Français et Européens.

- Dépasser enfin limites de notre petit marché intérieur (65 M. d'hab. où expansion déjà quasi-saturée : 
conso. ménages / entreprises) et s'adresser aux 7 Mds. de consommateurs mondiaux ( segmentés par priorités ).

- Exploiter ainsi l'énorme potentiel de la France, endogène (hors conjoncture internationale incontrôlable) : un capital de produits, technologies, services, dont richesse et variété inégalées + image culturelle ajoutée.

- Investir pour cela dans moyens humains (dont Emplois Export) requis, tant à valorisation rapide qu'à survie, car la mondialisation menace d'éliminer toute activité passive, perdant ses atouts de compétitivité.

- Recourir ainsi davantage à notre solide réseau d'appuis, en France et à l'étranger, qui reste sous-utilisé, alors que ces Partenaires publics, privés ou bénévoles, sont organisés / adaptés aux besoins spécifiques. Ex. à l'étranger : Missions économiques, Uccife, CCEF, WTC, réseaux de Banques, Clubs …

- Promouvoir aussi un "esprit d'équipe des 17" au sein de l'U-E, où l'Euro permet aux PME de jouer bien mieux ensemble, avec le même ballon, tout en se regroupant dans le cadre de proximité le plus efficace de leur Région : 
Ex :
les Challenges VillesExport®
  animés par compétitions locales conviviales & médiatiques, dont TV.

- Gouvernement et Parlementaires : Lancer stratégie de communication majeure accélérant croissance des marchés extérieurs de l'économie française, assurant ainsi création d'emplois vraiment productifs, à soutenir par un Plan national endogène, avec appuis financiers incitatifs > accélérés + très simplifiés.

- Stimuler réactivité des dirigeants : promouvoir tous moyens création d'emplois Export, dont com' événementielle 

- Passionner : l'export c'est du sport ! ... "Tous exportateurs" en interne, s/traitance, services. Ex. le Postier doit savoir faire partie de l'équipe. Idem pour Population, en proximité, comme club de Supporters = santé éco. Régionale

- Soutenir, rassembler / entraîner groupes PME complémentaires : cf. Task-Force®  sur le modèle d'une équipe de la sélection France, aux Joueurs réunis en stage pour y préparer  les compétitions internationales.

- Réduire ainsi la concurrence franco-française stérile, et la convertir en une coopération sectorielle plus productive, entre confrères français, élargie à une ouverture intra-UE devenant quasi-systématique.

> Visas pour les Jeunes : Collégien(ne)s, Lycéens, Etudiants, Diplômés … ( ou pas ! )            

- Motiver à l'étude langues tou(te)s Elèves du secondaire avec module pédago. "Jouer à l'Exportateur" © où ils découvrent aussi le monde de l'entreprise, avec coopération active entre Parents et Enseignants

- Offrir aux Jeunes avant départ en séjour linguistique à l'étranger, programmes ludiques Junior Export © responsabilisant leur conduite pour l'image France, et les invitant à des jeux para-professionnels formateurs

- Profiter de tels sujets de télé-réalité passionnants, où Enseignants, Parents et Dirigeants d'entreprise se retrouvent et coopèrent pour les Jeunes, afin de les médiatiser par des concours locaux, régionaux, puis au plan national … l'ensemble organisé avec des partenariats TV, Radio, Presse …

- Préparer les Jeunes à convaincre de leurs capacités en entreprise, pour stages, missions et même jobs, offres rarissimes souvent assorties d'une impossible condition "avec 3 ans d'expérience" ( NB : mais où ? ... )

- Enrichir l'apprentissage aux Jeunes sans qualification, de souche étrangère, vers des fonctions à exercer dans leur continent, là où ils parlent la langue idoine, cela suivant les spécialités majeures de leur Région.

- Répondre à l'attente des 65 000 Candidat(e)s V.I.E. (Volontariat International en Entreprise) par respect et humanité pour ces Jeunes sur-diplômés, avec une stratégie plus productive de nos R.H. nationales : chaque mission V.I.E., facteur potentiel de croissance et créatrice d'autres emplois à toutes fonctions, peut irriguer les plans sociaux en provoquant l'embauche de Chômeurs, qualifiés ou non.

- Investir davantage pour doper nos entreprises de ces Jeunes talents, alors que seuls 7000 ont trouvé une mission en 2010, chiffre que les efforts de UBIFRANCE, avec trop peu de moyens, ne permettent pas d'espérer faire progresser plus vite que 30%, en rythme annuel ... 
Trop long délai pour le placement de ces super-Candidat(e)s, à réduire, avant qu'ils n'aillent voir ailleurs !

Pour cela, sachant que pour nombre de PME, aucune mission de V.I.E. n'est envisageable sans la création d'une structure export, la communication actuelle peut s'élargir à des actions exemplaires très convaincantes conçues par Dynamique Export ® , transmises avec des supports innovants par des partenariats-citoyens ...

> Visas pour tous les Publics

- Faire médiatiser par supports adaptés, dont TV, des actions conduites par nos entreprises à l'étranger, dans la compétition mondiale, ainsi que près de 60% des Français le désiraient (1988 *). Bien plus, sans doute aujourd'hui ? Des "supporters" en puissance, donc, sur ce terrain passionnant, pour lesquels divers formats TV ont été imaginés 
et maquettés, dont Le Magazine des Exportateurs ©, dès octobre 1985 ! ...

(*) source : étude BVA 1988 Dynamique Export ®  "Les Français et l'Exportation" dans le mensuel L'Exportation 
- alors, Groupe Les Echos - avec parrainage France Inter / Info, qu'il importe de réactualiser en 2012.
( http://dynamique-export.org.pagesperso-orange.fr/actu_challenges_villesexport_a_venir.htm )

- Proposer aussi des jeux export très télégéniques, en interville et inter-régions, tels ceux dont les projets ont déjà
été reconnus "à suivre" par France Télévisions, avant l'accident de Alain-Eric Giordan, en 2002, comme 
"Cap sur la Dynamique Export"  ®  et "Cap sur la Gastronomie mondiale" © .

- Compléter cette médiatisation par de grands spectacles, dont l'expérience remonte aux tous premiers Shows Dynamique Export ®  au Lido, à l'aube, avec petit-déj. mais sans BlueBell Girls !  
Mieux encore que ces émissions-jeux en studio classique, le spectacle "Sports-Export, 10 actions pour gagner" © reste un projet grand public, à mettre en scène dans stade ou palais des Sports, avec retransmission TV ...

- Lancer aussi un produit financier, ALEEX ®  ( Actionnariat Local des Européens pour l'Export ), une sorte d'actionnariat de "proximité affective" qui répondrait aux besoins financiers des entreprises (PME, TPE, et artisanales) pour certains investissements nécessaires à leur expansion internationale, avec le recrutement des Spécialistes export indispensables, assurant création et/ou préservation de nombreux emplois induits, en production, administration, etc. A quand de tels petits cercles d'Investisseurs locaux ?

L' Actionnariat Local des Européens pour l'EXport viendrait élargir les financements institutionnels et bancaires déjà disponibles, en rassemblant localement de nouveaux Investisseurs ( avec même la tirelire des Ados. et le bas de laine des Retraités ) en "activant" un esprit d'équipe export productif et convivial autour des entreprises, parce qu'ils les connaissent en voisinage, ou bien que certains de leurs proches y travaillent. 
Suivant le succès rencontré, cette collecte d'une épargne dormante auprès du Public allégerait d'autant les charges budgétaires de l'Etat, de l'Union Européenne et des collectivités territoriales, depuis les régions jusqu'aux communes (rappel : les Challenges VillesExport ®), en sécurisant la prospérité de son cadre de vie.

Autres exemples envisageables de visas d'ouverture internationale tous Publics : 
- au plan national, un jeu TV caméra cachée "Bienvenue en France" pour améliorer l'accueil dans notre pays ; aussi la campagne de sensibilisation "10 millions d'Ambassadeurs de France" © pour que nos Voyageurs se responsabilisent plus et contribuent davantage à bonifier notre image à l'étranger … 
- au plan local et régional ( Dom-Tom inclus ), des "Journées portes ouvertes sur le monde " © en y soulignant toute la diversité du tourisme des 27 pays de l'Union Européenne, dont on pourra promouvoir la richesse historique, culturelle, artistique, gastronomique … et en valoriser les nombreuses ethnies intégrées localement.

Sommaire Général