Lettre ouverte - Le nouvel Economiste- 29/04/88